Dulces Exuviae

... La créativité du duo Bockler/Zuljan dépasse les seuls arrangements : luth et voix dialoguent avec complicité dans des diminutions inventives et audacieuses, discrètes ou virtuoses, jamais ostentatoires. »une magnifique palette sonore et des choix de dynamiques très affirmés, l'interprétation est d'une cohésion et d'une inventivité remarquables.

Jacques Meegens, Diapason

 

L'ensemble Dulces Exuviae est né de la rencontre entre le luthiste slovène Bor Zuljan et du baryton français Romain Bockler. A la recherche d'un contact toujours privilégié avec le public, l'ensemble est spécialisé dans les domaines rarement entendus que sont l'improvisation et l'ornementation. Explorant les différents répertoires de la musique de la Renaissance, le duo propose des programmes originaux, entre les captivants sons du luth, les suaves mélodies méditatives et diminutions virtuoses.

Autour d'une mise en espace et d'un éclairage soigné, leurs concerts touchent tous les sens et et tentent de reproduire la magie orphique décrite par les anciens.

Romain Bockler

Romain Bockler se forme au CNSMD de Lyon où il obtient son Master avec la mention Très Bien, puis au Studio de l’Opéra National de Lyon qu’il intègre en 2015-16, ainsi qu’auprès de Cécile de Boever, Rosa Dominguez, Margreet Honig et Yves Sotin. 

Il se distingue lors de plusieurs Concours Internationaux : Prix Teatro San Cassiano au concours International Voci Olimpiche à Vicenza (Italie), Finaliste du Concours International Corneille de Rouen, Premier Prix du Concours International de Chant Baroque de Froville, Seconde Distinction à l’International Early Music Vocal Competition « Canticum Gaudium » à Poznan et lauréat de l’ARMEL Opera Competition (Hongrie).

Sur scène, son répertoire s’étend de l’opéra baroque à l’opéra contemporain.
Romain Bockler se produit en France à l’Opéra de Lyon, Bordeaux, Avignon, Dijon, Reims, Caen, ainsi qu’en Europe et dans le monde entier. Il collabore ainsi avec les ensembles Pygmalion (Raphaël Pichon),  Le Poème Harmonique (Vincent Dumestre), Les Arts Florissant (Paolo Zanzu), Le Concert Spirituel (Hervé Niquet), Concerto Soave (Jean-Marc Aymes), La Fenice (Jean Tubery), La Rêveuse, Le Concert de l’Hostel Dieu (Franck Emmanuel Comte). Dans les répertoires contemporains il crée différents rôle en lien étroit et sous la direction de compositeurs tels que Peter Eötvös ou encore Alexandre Desplat.

De plus, passionné par les musiques de la Renaissance et le travail en petit effectif, il se produit fréquemment avec des ensembles spécialisés tels que Huelgas Ensemble (Paul Van Nevel), Diabolus in Musica (Antoine Guerber), Doulces Mémoire (Denis Raisin Dadre), Weser Renaissance Bremen (Manfred Cordes), la Main Harmonique (Frédéric Bétous). De nombreux enregistrements discographiques témoignent de son activité dans ce domaine.

Romain BOCKLER est également titulaire d’un diplôme d’ingénieur et d’un master de recherche en acoustique.

Bor Zuljan

Bor Zuljan (1987) est actif dans différents genres musicaux, recherchant une synthèse entre les musiques contemporaines, anciennes, traditionnelles, jazz et improvisées. Il pratique différentes sortes de guitares et d’instruments anciens et traditionnels àcordes pincées tels que les luths, la vihuela, le oud et le tar. Ses recherches portées sur le lien entre le son, l’image et le texte l’ont amené à collaborer à différents projets interdisciplinaires. Il se produit internationalement en tant que soliste et au sein des différentes formations : Le Concert Brisé, Tasto Solo, Graindelavoix, l’Orchestre Philharmonique de la Slovénie, Ensemble Contrechamps, Ensemble Vortex, duos avec Dusan Bogdanovic, avec Rolf Lislevand et avec Romain Bockler (Dulces Exuviae), ainsi qu’avec son ensemble La Lyra.

Ses projetsont été présentés dans des festivals tels que Laus Polyphoniae à Anvers, Oude Muziek à Utrecht, Mousiké à Bari et Festival Radovljica en Slovénie. Il a joué également en Chine, Algérie, Allemagne, France, Suisse, Espagne, Danemark, Angleterreet en Croatie et il a enregistré pour des nombreux labels. Depuis 2011 il est le directeur artistique du festival de musique ancienne Flores Musicae en Slovénie. En 2012 il fonde avec Pino De Vittorio et Domen Marincic le projet dédié à la musique de Giacomo Gorzanis, luthiste et compositeur de la Renaissance, qui a fait objet d’une récente publication discographique pour le label italo-belge Arcana (OuthereMusic). En 2013, l’Institut de Musicologie de la Slovénie publie son édition critique des oeuvres pour luth de ce même compositeur.

Après avoir fini ses études de musique classique et jazz au Conservatoire de Ljubljana, il poursuit son parcours musical avec Aniello Desiderio à Koblenz en Allemagne. En 2007 il s’installe à Genève pour étudier à la Haute École de Musique de Genève où il obtient un master en guitare classique et luth (Dusan Bogdanovic et Jonathan Rubin),un master spécialisé en musique médiévale (Francis Biggi) et un master en pédagogie instrumentale (spécialisation  luth). De 2011 à 2013 et de nouveau depuis 2017 il mène comme assistant le projet de recherche HES-SO « Ricercar » sur l’improvisation des fantaisies au luth au XVIe siècle, avec lequel il poursuit ses études doctorales au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance à Tours. Il est professeur de luth au Conservatoire Populaire de Musique, Danse et Théâtre à Genève. Il donne des conférences et masterclasses au sein des institutions prestigieuses, telles que la Schola Cantorum Basiliensis, la Fondazione Giorgio Cini à Venise, le CNSMD de Lyon, la Haute école de musique de Genève, la Escuela Superior de Musica de Mexico et l’Académie de musique de Ljubljana.

© ClaraMusica - 2021